Accueil | Contact | Légal & crédits | Plan du site    
Applications Services Technique Presse et actualités Société Galerie Contact    [english]

Technique > Capteurs

L’avion Jaune propose une donnée actuelle, de haute précision et d’un accès simple par l’emploi de systèmes innovants, fruits de recherches internes et de transferts de technologie.

Visible et proche infrarouge
L’équipe de l’Avion Jaune utilise des ensembles d’appareils photo numériques pour les prises de vues dans le spectre visible et le proche infra-rouge. Les appareils infra-rouge sont modifiés de façon professionnelle avec des éléments optiques faits sur mesure et permettent d’obtenir une réponse spectrale satisfaisante de 430 à 900nm. Plusieurs filtres spécifiques nous permettent de répondre aux besoins de télédétection, en particulier en agronomie:

  • filtre infra-rouge large bande 715nm-900nm
  • filtre infra-rouge 830-900nm
  • filtres passe-bande spécifiques d’une largeur de 20nm seulement


Exemple de reponses spectrales relatives d’un ensemble de capteurs
visible et proche infra-rouge (sept bandes)

Les mesures de calibration des capteurs multispectraux ont été réalisées grâce au concours de l’équipe de calibration du capteur PELICAN au laboratoire d’optique du CERT-ONERA à Toulouse. Elles nous permettent de fournir aux clients qui souhaitent utiliser nos images en termes de radiométrie des informations précises sur la réponse spectrale de nos capteurs.

Thermique
Des images thermiques acquises par l’Avion Jaune en Languedoc et à La Réunion montrent le fort potentiel de ces données pour caractériser le stress hydrique des cultures. En général, l’acquisition de données thermiques est faite par ULM, vu le poids des capteurs thermiques fournissant des mesures de qualité. Toutefois, nous faisons voler un microbolomètre non refroidi d’une résolution de 640x400 dans un drone.

 


Pourquoi le proche infrarouge ?
Le proche infrarouge (PIR) est une frange du spectre lumineux plus ou moins absorbée par les objets. La quantité de PIR réfléchie et par conséquent enregistrée dans les images, est une partie importante de leur signature spectrale. Le recueil de cette signature est particulièrement utile pour l’étude des zones humides, des sols nus et de la végétation. On peut en déduire des indices spatialisés sur la teneur en eau et sur l’activité photo-synthétique de la biomasse que l’expert peut interpréter  puis prendre en compte dans sa prise de décision.


Applications | Services | Technique | Presse & news | La société | Galerie
Accueil | Contact | Légal & crédits | Plan du site